PRESSE

Daniel Angeli : «Johnny Hallyday me faisait tout le temps des blagues»

Daniel Angeli, 74 ans, ami et photographe de Johnny Hallyday pendant vingt ans, se confie au Parisien après le décès du chanteur.

Du paparazzi qui « shootait » Johnny, Daniel Angeli est devenu son « copain » et photographe officiel pendant près de vingt ans, de 1996 à 2012. « Je viens de prendre un camion en pleine gueule, je suis sous le choc, nous avouait-il hier, très ému, au téléphone. D’un seul coup, vingt ans d’amitié s’en vont. Et cela me fait une immense peine. Je regrette de ne pas lui avoir dit au revoir.» « Sorti du clan Hallyday pour des raisons professionnelles » il y a cinq ans, il préfère cependant retenir les « merveilleux moments passés avec les Hallyday ».

Le pote généreux. « Je suis entré dans la vie de Johnny en 1996 lorsqu’il m’a proposé de faire les photos d’un de ses clips. On avait le même âge. Enfin, j’avais deux mois de moins que lui, ce qu’il me reprochait souvent en riant. On s’est tellement bien entendus qu’il m’a proposé de le suivre partout, sur la route, en public comme en privé. Comme nos femmes étaient amies, on passait nos vacances ensemble chez eux, à Gstaad, à Los Angeles. Il était d’une générosité et d’une gentillesse hallucinantes. »

EN DIRECT > Mort de Johnny Hallyday : une pluie d’hommages

Le blagueur. « Il était très brut de pomme. La première fois qu’on s’est parlé, il m’a chambré sur mon surnom de « roi des paparazzis ». Et il me faisait tout le temps des blagues. Il disait « J’ai inventé la mauvaise foi ». Je me souviens d’un tournage de clip au Canada, où l’on partageait une suite à l’hôtel. En pleine nuit, on avait frappé à la porte de ma chambre. C’était Johnny en petite tenue : « Excuse : je me suis enfermé dehors ». Cela l’amusait de me mettre dans l’embarras. Sur scène, il me mettait devant un micro parce qu’il savait que j’étais incapable de chanter ou il tirait une bouffée sur ma cigarette en cachette. Une fois, dans Paris, il m’a dit : « arrête toi, on va se mettre à la terrasse ». Et évidemment au bout de quelques minutes, c’était l’émeute. C’est l’une des nombreuses fois où on a dû appeler la police ».

Le papa gâteau. « Pendant vingt ans, j’ai fait des tonnes de photos de Johnny. Sur ses albums, ses tournées, ses clips, le Paris-Dakar, les rallyes, les films… Il doit y en avoir près d’un million ! Mais si je ne dois en garder qu’une, c’est une photo que j’ai prise en novembre 2004. Lorsque Johnny et Laeticia sont allés pour la première fois au Vietnam pour adopter Jade. Lorsqu’on a remis Jade dans les bras de Johnny, nous n’étions que quatre et l’émotion était très intense. Grâce à Laeticia, Johnny s’est rebapti une famille. Et avec ses filles, c’était un papa génial, un papa gateau. »

 Source : http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/daniel-angeli-johnny-hallyday-me-faisait-tout-le-temps-des-blagues-06-12-2017-7437309.php

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *